Site à l’abandon? Que nenni?

Bonjour à tous,

Vous avez vu que les publications se font rares depuis un moment, malgré une folle envie d’écrire… sur la DDD, sur les design pattern, sur les pattern de messenging, sur Symfony3 et à présent 4… Forte envie également de remettre au goût du jour certains tutos en Symfony3/4.

Mais voilà, en septembre dernier, il me restait quatre matières à passer au CNAM avant de pouvoir commencer à rédiger mon mémoire en vue d’obtenir mon diplôme d’ingénieur. Le sujet a d’ailleurs été accepté! « Migration d’une application monolithique en micro-services par la DDD ». Vaste programme, me direz-vous.

J’ai obtenu l’UE du premier semestre sur l’architecture web en Java, et à présent, je rédige un mini mémoire de 30 pages en quelques semaines dans le cadre d’une UE de recherche. Mon sujet: le Master Data Management. Mais ça n’a rien à voir avec l’archi web, ça! Vous avez raison, le but de ce mini mémoire de recherche est de nous forcer à sortir de nos connaissances pour en apprendre le plus possible sur un domaine que nous ne connaissons pas, et le synthétiser. Il y aura ensuite une soutenance. Je mettrai ce mini mémoire en ligne une fois que je l’aurai remis au CNAM, c’est à dire après le 11 juin.

A partir de septembre prochain, j’aurai une UE sur le rôle de l’ingénieur (15 conférences dont il faudra faire le résumé), et en janvier 2019, dernière UE! Un projet à réaliser en JEE et un document d’analyse des besoins, de stories et technique à remettre et soutenir. J’en profiterai, à partir de septembre 2018, à lire autant que je peux sur la DDD.

Je tenterai, malgré cette période qui s’annoncera chargée, d’écrire de temps en temps des articles. L’envie ne manque pas, jamais, mais le temps et la fatigue eux, jouent un rôle très important dans tout cela.

Tout ceci pour vous dire que le site n’est pas à l’abandon, que mon amour pour l’architecture logicielle est toujours là, mais que je ne trouve plus l’énergie d’écrire une fois que le CNAM est passé par là (jusqu’au bac+3, ça allait, mais depuis le BAC+4 et à présent le BAC+5, le travail à fournir est devenu colossal).

See ya!

Rédigé par

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *